Blog Archive

mercredi 29 octobre 2014

L'Eclaireuse

Nouveau projet, j'imagine que je vais tenter de le soumettre à des éditeurs, histoire de me faire exploiter un peu.

L'histoire implique sur la troupe Edelweiss, troupe d'éclaireuses fictives, et les mutations qui vont l'affecter, entre retour aux sources, innovations, questionnement autour de la forme et des valeurs du scoutisme, tentation fascisante, etc. Elle serait centrée sur Mina et ses tentatives pour rester sur le droit chemin.

Pour l'instant je suis assez content du parti pris bichrome Noir/Rouge mais je sais pas trop JE SAIS PAS
Voici donc les cinq premières pages de l'épisode 1 : L'Eclaireuse n'a qu'une parole.

Je ferai des updates régulières le samedi, pas forcément en quantités égales, mais ça me permettra de mettre mes habitudes un peu en ordre.





dimanche 5 octobre 2014

Contre Chouard II

ou Contre Chouard Abridged

Personne n'a lu Contre Chouard, à part peut-être Typhon. Et quand il eut fini de le lire, il affirma :
Démonstration impressionnante, mais dont j'ai peur qu'elle ne tombe dans l'oreille d'un sourd. [...] je n'avais jamais entendu parler des idées de Chouard sur le tirage au sort avant de tomber sur les articles de ton blog où tu en dis du mal. Alors, je vis probablement dans une grotte (et j'ai moyennement envie d'en sortir), mais il me semble quand même que les tenants de ces idées sont comparativement rares.
Je pense que l'écho chouardien a pénétré de nombreuses cavernes depuis ce commentaire et vu le sursaut récent de popularité de Chouard, je me satisfait de l'effort que représenta l'écriture de Contre Chouard, investissement justifié de jour en jour.
Mais la longueur de la contextualisation à l’œuvre dans Contre Chouard méritait aussi une version abrégée.

Résumé : Chouard propose de tirer au sort des gens qui écriraient une constitution pour démarrer un nouveau régime politique démocratique, moins oligarchique que la République Française et autres démocraties libérales électives. Pour cela, il invoque avec emphase l'exemple de la démocratie Athénienne.
Et je ne suis pas d'accord.

Pour présenter cela charitablement, Chouard a une connaissance très succincte d’Athènes. Vous me direz, moi aussi, les hellénistes aussi, après tout, moult théories autour de cette cité sont le fruit de conjectures sur les quelques sources qui nous restent et des traces archéologiques moins claires encore.
Remarquez, Chouard a une connaissance succincte de tout : alors qu’il vante, à plusieurs reprises le modèle Suisse et son fédéralisme* (opposé j’imagine à la vile Union Européenne Nazie) il ne sait pas (jusqu’en septembre 2013) qu’un canton y est plus grand qu’une commune.
…Mais cela ne devrait pas nous influencer, bien sûr, dans la réception de ses thèses. Après tout, c'est un homme du peuple, de bonne volonté, il apprend sur le tas, pourquoi pas tant qu'il apprend, me dira-t-on.

Et puis il sort des bêtises pareilles :
“Nous disposons de 200 ans d'expérience et de résultats FACTUELS pour chacune des deux procédures : le tirage au sort a été testé pendant 200 ans, au Ve et au IVe siècle avant Jésus-Christ, et l'élection a été testée pendant également 200 ans environ, depuis la fin du XVIIIe siècle.
Quels sont les faits intéressants qui ressortent de ces deux expériences de longue durée ? Eh bien, pendant 200 ans de tirage au sort quotidien, les riches n'ont jamais gouverné, trop peu nombreux pour être majoritaires, et LES PAUVRES TOUJOURS.

Au contraire, pendant 200 ans d'élection, les riches ont toujours gouverné, malgré leur petit nombre, et LES PAUVRES JAMAIS.” – Etienne Chouard

L’argumentation d’Etienne Chouard souffre de
  1. Une vision faussée et simpliste d’Athènes
  2. Un Non sequitur majeur

Vision faussée

À Athènes les riches n’ont jamais régné.

Faux.

Le tribunal du peuple (l’héliée) était accaparé par de vieux riches qui faisaient cela comme hobby, comme le montre les Guêpes d’Aristophane, jusqu’à ce que Périclès décide de rémunérer cette fonction (pour que les ouvriers puissent y participer sans perdre de l’argent à ne pas travailler) après quoi, ils restèrent probablement majoritaires.
D’ailleurs, Périclès, le héraut de la démocratie Athénienne pendant 15 ans, au point que Thucydide dise que ce n’était que formellement une démocratie, sous son contrôle ? Il était très riche.
La société athénienne était partagée en quatre classes censitaires.
Pour être Archonte, il fallait faire partie des deux premières classes censitaires (des trois premières dès 458 sur décision de Périclès), les thètes restant théoriquement exclus de la magistrature, même si on a la trace d’un archonte thète. Mais prétendre de cet unique pauvre encensé que les riches n’ont jamais dirigé autant prétendre que l’élection de Barack Obama prouve que les Etats-Unis d’Amérique n’ont aucun problème raciste.
Exécutif, Judiciaire : des riches. Seul le législatif restait en mains "populaires"**, et encore, il passe entre les mains des nomothètes (donc l’Héliée) en 403/2***.

Les Stratèges devaient faire partie de la première classe censitaire et étaient élus, donc ça nous intéresse moins, mais reste qu’ils étaient les figures proéminentes du régimes, et très souvent riches.
On peut bien prétendre que le tirage au sort est un remède contre le poids de la richesse en politique, il n’empêche qu’il a parfaitement coexisté avec des régimes qui pratiquaient ouvertement une discrimination censitaire envers leurs citoyens.



Non sequitur

On peut résumer l’argument principal de Chouard comme suit :

a. Les gens au pouvoir écrivent des règles qui les avantagent
b. La constitution protège donc les intérêts de la classe au pouvoir et ne saurait protéger ceux du peuple.

Raisonnement, au fond, très présent chez de nombreux penseurs marxisants et pas fondamentalement nouveau.
La solution supposément inédite se présenterait ainsi :
  1. Le tirage au sort était utilisé à Athènes.
  2. Il favorisait l’amateurisme politique/le tournus des charges, etc. et permet de combattre l’oligarchie et la concentration du pouvoir.
  3. Il faut faire tirer au sort une assemblée constituante qui réécrive les règles du pouvoir.
Le problème tient surtout dans la troisième proposition qui sort de nulle part et qui est le coeur du projet.

Nul ne nie que le tirage au sort était pratiqué à Athènes. En effet, de nombreux fonctionnaires ou magistrats Athéniens étaient sélectionnés ainsi :
les 10 astynomes (οἱ ἀστυνόμοι), fonctionnaires de police et de voirie
les 10 agoranomes (οἱ ἀγορανόμοι), inspecteurs des marchés
les 10 sitophylakes (οἱ σιτοφύλακες), commissaires aux grains
les 10 métronomes (οἱ μετρονόμοι), chargés des poids et mesures
les polètes (οἱ πωληταί), chargés des revenus publics et des métèques
les practores (οἱ πράκτορες), percepteurs
les apodectes (οἰ ἀποδέκται) et les colacrètes (οἱ κωλακρέται), chargés de la garde et de la gestion des fonds publics.
les hellénotames (οἱ ἑλληνοταμίαι) qui percevaient les tributs des villes alliées.
les Onze (οἱ ἕνδεκα) : ils cumulent des fonctions de police et de justice. Ils ont le pouvoir de faire arrêter, d'interroger et même de condamner à mort sans procès les auteurs de certains délits graves. Les auteurs de ces faits, appelés κακοῦργοι (kakourgoi, "malfaisants"), s'ils refusent d'avouer, peuvent cependant faire appel devant un tribunal. Les onze ont également en charge l'exécution des sentences et la gestion des prisons.
Les Quarante (οἱ τετταράκοντα) et les arbitres (οἱ διαιτηταί): ces deux collèges exercent une fonction judiciaire à l'échelon local. Au nombre de quatre par tribu, les premiers se déplacent dans les différents dèmes de leur circonscription. Ils jugent directement les délits mineurs (à l'époque d'Aristote, les affaires ne dépassant pas dix drachmes). Pour les délits supérieurs, ils désignent des arbitres qu'ils choisissent parmi les citoyens âgés de plus de soixante ans (à l'époque d'Aristote, ceux-de la quarante-deuxième stèle éponymique). Ceux-ci ont une mission de conciliation entre les deux parties. En cas d'échec, ils transmettent le dossier aux Quarante et émettent une proposition de jugement. Les Quarante introduisent alors l'affaire devant un tribunal.
Les introducteurs (οἱ εἰσαγωγεῖς) cinq, en charge deux tribus chacun. Ils sont sont chargés d'instruire les affaires prioritaires, au nombre desquelles Aristote compte les affaires de dot, de dettes et les litiges portant sur les ventes d'esclaves ou de bétail. Les introducteurs doivent faire en sorte que ces affaires soient jugées dans un délai d'un mois.
Les hiéropes (οἱ ἱεροποιοί), chargés de la surveillance des sacrifices expiatoires. Un premier collège officiait en fonction des oracles ou des présages à demander en vue de telle ou telle entreprise. Un deuxième s'occupait des cérémonies prévues dans le calendrier religieux."(CNDP)

Cependant, justement, il s’agit là d’accomplir une tâche sans grande marge de manœuvre comme veiller "à ce que toutes les denrées soient nettes et soient vendues sans fraude", "à ce que tous les poids et mesures dont se servent les marchands soient justes", "à ce que les meuniers vendent la farine d'orge d'après le prix courant du grain, et les boulangers le pain, d'après le prix courant du blé"(La Constitution d’Athènes, 50)
Chouard insiste sur le fait qu’en démocratie on se choisit des serviteurs, pas des maîtres. Hansen ne dit pas autre chose :
« Les Athéniens tiraient leurs magistrats au sort pour être sûrs qu’ils ne seraient pas les pilotes de l’État (...). Dans une démocratie, la volonté de limiter le pouvoir des magistrats s’associe avec celle de faire servir tout un chacun à son tour en qualité de magistrat » (Mogens Hansen, p. 275).
Cependant, ce n’est pas leur mode de désignation qui en fit des serviteurs vertueux, c’est simplement que c’était leur fonction et qu’ils ne disposaient pas légalement de pouvoirs étendus. Nous avons des fonctionnaires, serviteurs de l’état aujourd’hui, désignés de façon bureaucratique : par diplôme, par concours. Veut-on changer ce mode de désignation ?
Chouard admet même que le mode de désignation des serviteurs importe moins que leurs attributions, qu’on pourrait les élire, ainsi que les sheriffs et les juges américains :
Chollet : C’est pas la même chose de voter pour des personnes ou des objets
Chouard : Surtout si les personnes sont des maîtres.
On pourrait voter pour des personnes qui sont des serviteurs, mais jamais les élus n’écriront ces règles-là. Mais si nous écrivions nous les règles, on pourrait imaginer un gouvernement vraiment représentatif dans lequel nous voterions librement, où on voterait pour des gens qui ne seraient pas candidats. On dirait «lui, il est bien, il est bien». Peut-être qu’il va dire non, mais si il dit oui, il sera bien. Un régime d’élection libre comme celui-là donnerait des représentants qui seraient des serviteurs qui seraient surveillés contrôlés, punis quand défaillent […] le problème c’est que les mêmes qui écrivent les règles devraient craindre la constitution. (circa 12’, Chouard & Antoine Chollet, septembre 2013, conférence à Grenoble)
Aristote le disait déjà :
«une règle commune à la fois à la démocratie, à l’oligarchie, à la monarchie et à toute constitution, c’est de ne laisser personne grandir en puissance au-delà de toute proportion, mais de s’appliquer à conférer des charges peu importantes pour une longue durée plutôt que de grosses charges pour peu de temps (car les magistrats sont enclins à la corruption, et il n’est pas à la portée de tout homme de supporter la prospérité) ...» (Politique, V, 8, 12, 1308b.)

Les Athéniens connaissaient la corruption, et la craignaient à juste titre. A supposer que les tirés au sort étaient moins corrompus, ce n’était pas par la vertu du tirage au sort, mais bien parce que leurs attributions étaient extrêmement limitées. Les magistrats qui avaient des fonctions de justice ou de police en ONT abusé voir la plaidoirie de Démosthène, Contre Androtion qui évoque les abus des fonctionnaires. Le père d'Androtion était séquestré pour dettes. Androtion ne les acquittera pas et deviendra collecteur d'impôts, après quoi il fera rentrer les impôts uniquement en s'attribuant une charge de façon illégale, et en terrifiant ses administrés.
Et je ne doute pas que les Onze, qui peuvent METTRE À MORT SANS PROCÈS les coupables de certains délits graves ont commis quelques excès. Nos forces de police tendent à avoir des problèmes similaires, et je doute sincèrement que donner des tonfas à trois benêts tirés au sort et les envoyer combattre le crime améliore la société. Bien au contraire, même. Je ne militerai jamais pour plus de bureaucratie, mais il est certain que notre système actuel de collecte d’impôt vaut mieux que prendre n’importe quel type au loto et lui demander de faire du porte-à-porte.
Les limitations du pouvoir ne dépendent pas du mode de désignation :
  • Les tirés au sort devaient rendre des comptes lors de leur Euthynai de fin de mandat ? Les élus aussi : ainsi le montre le procès des Stratèges en 406.
  • Les tirés au sort subissaient une docimasie ? Les élus aussi. Ainsi le stratège Théramène exclu de sa charge.
  • Etc. etc. On pourrait implémenter de même pour le non-renouvellement des charges. Si une loi limite des tirés au sort elle limite aussi des élus. Ce sont ces règles qui en font des serviteurs, pas le sort.
En outre, tous les magistrats Athéniens n’étaient pas des «serviteurs de l’état». Les stratèges sont l’exemple le plus flagrant, cumulant fonctions législatives, militaires et religieuses, d’autant plus qu’ils sont élus par le peuple.

Le non sequitur c’est donc qu’il n’y a aucune commune mesure entre mesurer des poids sur la place du marché et écrire la constitution, qui est le plus grand pouvoir législatif qui soit. On nous fait ainsi passer de la désignation de fonctionnaires par le sort, à une assemblée constituante désignée de même façon, comme si ça coulait de source, alors que le peuple Athénien ne disposait pas du pouvoir constituant.

On peut débattre sur la Boulè (Conseil des Cinq-Cents) qui avait des fonctions composites : diplomatiques (établit les tributs que la Ligue de Délos doit payer) d’intendance (encadre les débats sur l’Ecclésia, l’épistate garde les clés du trésor) militaire (organise la cavalerie), législatives (rédige des projets de loi, collectés auprès des citoyens) etc. Aristote dit que ce ne sont pas des fonctionnaires [arché, ἀρχή], par exemple, contrairement à Démosthène. Mais ce qui est certain, c’est qu’ils n’avaient pas de fonction constituante.

On pourrait arguer que les nomothètes sont des magistrats avec un pouvoir législatif, mais
  1. Ils gagnèrent ce pouvoir quand l’Ecclésia le perdit formellement.
  2. Ils ne pouvaient pas attenter aux lois fondamentales, juste promulguer ou repousser des décrets, ce n’était donc clairement pas une fonction constituante.
Chouard affirme que les oligarques n'ont aucun intérêt à écrire les règles rendant le pouvoir démocratique. Mais si le peuple n’a pas écrit ces règles, qui les a écrites ?
Qui était porteur des changements constitutionnels et institutionnels à Athènes ? Des oligarques, souvent.
Solon, Dracon, Pisistrate, Clisthène, Ephialtès, Périclès. Des hommes, forts, riches, voire issus de l’aristocratie (Clisthène et Périclès étaient Alcménoides. Solon, Dracon et Pisistrate étaient également des Eupatrides) qui arrivaient à combiner le soutien du peuple et celui des riches. Pisistrate, tyran, fut ainsi le seul à réussir une réforme agraire (la disparité des terres étant source de moult inégalités) avant la période hellénique. En tout cas, ils n'étaient pas tirés au sort.

Le peuple n’avait pas cette initiative, d’ailleurs. La procédure de graphè para nomon (ἡ γραφή παρά νόμων) visait justement à annuler les décrets votés qui entreraient en conflit avec les lois fondamentales de la Cité. Autrement dit : il n’est pas possible de remplacer les lois fondamentales de la Cité. Andocide ne dit pas autre chose :
Aucun décret (psephisma, Ψήφισμα) du Conseil (βουλῆς) ou du peuple (δήμου) ne saurait l’emporter sur une loi (nomos, νόμου)
(Andocide, Sur les Mystères, "Ψήφισμα δὲ μηδὲν μήτε βουλῆς μήτε δήμου νόμου κυριώτερον εἶναι. ")

Il y avait donc des lois fondamentales auxquelles le peuple ne pouvait attenter. Les modifications de la constitution se faisaient quasi-uniquement par abus de pouvoir.

On peut prétendre que ces lois garantissaient un fonctionnement démocratique à la cité, certes. Cependant, elles venaient de riches et d'aristocrates. Cela signifierait que les oligarques sont capables d’écrire des lois qui vont dans l’intérêt du peuple. Ce qui va entièrement à l’encontre de la thèse principale de Chouard. Il prétend que des élus forcément oligarques n'écriront pas ces règles, et pourtant, ce sont probablement des autocrates, oligarques, aristocrates qui les ont gravées dans le marbre.
En comme on l’a dit, dès 403/402, le peuple doit passer par un filtre de nomothètes, tirés au sort, pour faire voter des lois.

Conclusion

Malgré un article discutant en longueur sa thèse centrale, ses fans esquivent toujours : non, je n'ai aucunement discuté les thèses de Chouard, juste contextualisé un peu le trivial exemple athénien.
Après tout, Athènes était une situation fort particulière, peut-être que le projet de Chouard, même s'il n'y correspond pas, peut donner de meilleurs résultats ? Pourquoi est-ce si important, me dit-on, d'examiner en détail la discordance ?
Parce qu'il affirmait en 2008
l'importance première, prioritaire, inédite (jamais testée ailleurs qu’à Athènes il y a 2 500 ans), forcément fondatrice [du tirage au sort d'une assemblée constituante]
JAMAIS TESTÉE AILLEURS. Hé bien, je prétends qu'elle n'a en fait été testée nulle part. On peut bien prétendre qu'on se fiche de ce qui se passait à Athènes quand on vous en met la réalité sous le nez, c'est la seule chose qui se rapproche d'une mise en pratique de ses thèses (d'où l'exemple aberrant et constamment évoqué des 200 ans où "les pauvres gouvernent"). Sans doute s'est il renseigné depuis 2008, mais force est de constater que son projet s'est bâti sur ce préjugé fondamental, quitte à colmater quelques brèche par après sans jamais changer de cap.

Où ira-t-il chercher du tirage au sort démocratique, s'il admettait la supercherie ? Dans la Bâle bourgeoise d’après 1715 ? Dans la Venise ouvertement oligarque ? Peu m’importe, mais si je dois tirer les conclusions de ce qui s’est vraiment passé à Athènes :
  1. Il faut que des oligarques (souvent élus) écrivent les lois fondamentales.
  2. Il faut tirer au sort nos fonctionnaires et magistrats.
  3. Il faut rendre impossible de modifier légalement la constitution.
Mais le projet d’une assemblée tirée au sort qui réécrive la constitution ? Non, elle sort de l’imagination fort productive de Chouard et de ses mauvaises lectures, et c’est à lui de le défendre et pas au spectre d’une cité qui a quitté le monde des vivants.



Notes :
*Chouard invoquant le système suisse, avec le système athénien :
Je rappelle, pour mémoire, que les citoyens athéniens étaient armés […]On peut noter que les Suisses sont tous armés et que leur service militaire dure toute leur vie. [...] (mai 2011)
Je suppose que les femmes, les inaptes et les civilistes ne sont pas des vrais Suisses. En outre, non, cela ne dure que jusqu'à ce qu'on ait fait ses cours de répétition. (pendant 6-7 années après le service)
En organisant une FÉDÉRATION de communes (un peu comme en Suisse), où chaque Assemblée prend en charge tout ce qui relève de son niveau (subsidiarité) et ne délègue aux Assemblées supérieures que le minimum (ibid.)
**La politique était, sous tous rapports et suivant tous les indices disponibles, probablement le fait des plus aisés

***Les nomothètes ne sont introduits qu'au IVe siècle, ils n'existaient pas du temps de Périclès. Thucydide les dit institués par le collège oligarque de 411. (VIII, §86-97)
Lorsqu'une loi devait être tranchée sur l'Assemblée, des cortèges ad hoc étaient convoqués, tirés par lots de 501, 1001 ou 1501, parmi les Héliastes. Ils devaient se prononcer en une journée, par un vote clair (oui ou non) sur les lois proposées.
Je pense qu'il s'agit d'un des rares magistrats qui avait une fonction législative, et qui plus est, une fonction qui diminuait grandement le pouvoir du peuple.
Contrairement aux autres, on les peut dire représentants du peuple.
Les Athéniens considéraient donc que les décisions des nomothètes étaient supérieures, an raison du Serment religieux d'écouter également les deux parties et de se déterminer en son âme et conscience, de la sagesse qui vient avec l'âge et du temps consacré à chaque affaire. Cependant les nomothètes sont quand même tirés au sort dans l'ensemble des citoyens volontaires, ils ne constituent donc pas une limitation élitiste de la souveraineté du démos. (Wikipédia : Démocratie Athénienne)



Bibliographie

Une discussion plus en profondeur se trouve dans le cadre de mon article Contre Chouard, premier du nom, ainsi que des sources plus étendues.
  • Hansen, Mogens H., La démocratie athénienne à l'époque de Démosthène, Belles-Lettres, Paris, 2003.

Ressources web
Sources antiques
Aristophane, les Guêpes
Aristote
Démosthène, Contre Androtion



mercredi 1 octobre 2014

Définition cruciale et méta-éthique

Si vous avez recours au dictionnaire, vous avez perdu. Principalement parce que vous ne décidez pas du contenu du dictionnaire.
Parfois je vois des gens trancher un débat en changeant simplement une définition, rendant donc leur paradigme supérieur par la modification de la question posée.
 
Ainsi en morale : vaut-il mieux une morale déontologique(fondée sur des règles, des maximes élémentaires), une morale des vertus ou une morale conséquentialiste (fondée sur l’amélioration du monde, les conséquences des actes) ?
Si je définis la morale comme l’ensemble des thèses visant à améliorer le monde, par définition, l’approche conséquentialiste part avec une certaine avance. Si ne sont morales que les propositions indiquant quoi faire pour améliorer le monde, eh bien, l’école qui dit que la morale doit améliorer le monde n’a plus grand chose à faire pour prouver sa supériorité.
Si on dit par contre que la morale doit former des individus, on penchera plus vers des vertus, et si on dit que la morale doit fournir des règles de conduite, on penchera plus pour les déontologistes.
Dans les faits l’avantage des conséquentialistes vient aussi de ce que si on presse un peu les virtuistes ou les déontologistes, ils admettront que leurs vertus ou leurs règles de conduite sont les meilleures EN CE QUE elles améliorent le monde. Et si elles n’améliorent pas le monde, à quoi bon ?
Il me semble en l’occurrence que jouer sur les définitions n’est pas ici une manière fallacieuse de remporter un débat, mais plutôt une affaire de cohérence méta-éthique, autrement dit : quelle morale est-elle morale ? Et seule une approche qui regarde les conséquences de la morale permet d’avoir des critères extérieurs pour répondre à cette question. Sinon on peut simplement se perdre dans une axiomatique déconnectée.

Ça ne veut pas dire que les vertus sont inutiles ou que les maximes ne nous aident jamais, simplement que c’est leur portée qui détermine ultimement leur moralité.
Ce genre de définition cruciale me semble mériter un traitement particulier.

Ainsi on parlait avec Typhon Baal Hammon de la labilité des genres : être une femme ou un homme, fondamentalement, c’est très dur à délimiter, surtout si on veut y déceler une essence. Par conséquent de multiples définitions pourraient tout aussi bien être utilisées, à tour de rôle, suivant les contextes et les buts de la discussion.
Par conséquent Typhon arguait que dire «Les femmes trans sont des femmes , point.» n’aidait pas beaucoup si on ne définissait pas plus avant ce que c’était être une femme.

J’arguais en retour que si on prend une définition qui exclut les femmes trans, cela va perpétuer leur souffrance et leur exclusion, déjà fort lourde.
Tandis qu’une définition qui les inclut n’aura pas sur le reste des gens des conséquences fondamentalement nocives.

Par conséquent d’un simple regard sur les conséquences d’inclusion ou d’exclusion des femmes trans dans la catégorie «femmes» on voit que moralement on a tout bénéfice à les inclure. Si on veut éviter de faire souffrir (ce que j’imagine une des bases de l’idée générale d’amélioration du monde) on prendra la définition qui cause le moins de mal.

En cela, certains débats sont remportés en dérivant leurs axiomes à rebours de leurs conséquences.

Nietzsche parlait de vérité au sens extra-moral (das Philosophenbuch), là c’est clairement de vérité au sens intra-moral qu’il est question.

D’où j’imagine la pléthore d’articles qui expliquent que le racisme antiblanc n’existe pas parce que le racisme est par définition le fruit d’un système d’oppression d’un groupe sur les autres (basé sur l’attribution de significations aux corps et aux lignées)*.

All of these sources make the same argument: racism means structural oppression. If some black person beats up some white person just because she’s white, that might be unfortunate, it might even be “racially motivated”, but because they’re not acting within a social structure of oppression, it’s not racist. As one of the bloggers above puts it:
Inevitably, here comes a white person either claiming that they have a similar experience because they grew up in an all black neighborhood and got chased on the way home from school a few times and OMG THAT IS SO RACIST and it is the exact same thing, or some other such bullshittery, and they expect that ignorance to be suffered in silence and with respect. If you are that kid who got chased after school, that’s horrible, and I feel bad for you…But dudes, that shit is not racism.
I can’t argue with this. No, literally, I can’t argue with this. There’s no disputing the definitions of words. If you say that “racism” is a rare species of noctural bird native to New Guinea which feeds upon morning dew and the dreams of young children, then all I can do is point out that the dictionary and common usage both disagree with you. And the sources I cited above have already admitted that “the dictionary is wrong” and “no one uses the word racism correctly”. (Slate Star Codex, Social Justice And Words Words Words)
On voit même encore plus succinct : le racisme antiblanc est impossible puisque le racisme favorise les blancs, par définition. Forcément.

Une fois que vous avez convaincu les gens que ces concepts ne pouvaient aller que dans votre sens, vous n’avez plus grand chose à faire.



______________________________________________________________________________
*Cette dernière parenthèse dénote l’approche de Paul C. Taylor, que tout le monde peut prétendre réfuter en l’affirmant «trop américaine» sans jamais expliquer plus avant.

mardi 16 septembre 2014

Best of aphoristique



Toute cette verve qui se perd dans twitter et aurait trouvé d’autres destinations. J’ai décidé d’éplucher mon archive twitter pour en conserver les perles. J’en ai sans doute manquées et mes critères sont particulièrement subjectifs : j’ai gardé celles qui m’ont fait sourire ou réfléchir en les relisant, pas toutes à un même niveau de profondeur ou de pertinence, mais qui peuvent quand même garder un intérêt.
Certains de ces tweets sont des citations, je ne sais pas si je vais les laisser, mais il me semble que citer c’est aussi dire quelque chose de différent de la phrase originale. Parfois, j’ai compilé plusieurs tweets pour en faire un paragraphe, et quand un tweet, fut-il intéressant, a donné lieu à une réflexion plus poussée sur ce blog, je l’ai laissé choir.

Bientôt la suite de 2014 et des liens pour expliciter certaines des évocations.

2011
décembre
Vu en bibliothèque : "philosophie de l'histoire de la philosophie" à côté de "histoire de la philosophie de l'histoire". On a été trop loin.


2012
Janvier
Jeu à boire : boire un shot à chaque fois qu'Israel construit une colonie en territoire palestinien et se défend avec mauvaise foi.

Février
Peter, Paul and Mary, je sais toujours pas lequel est Mary. A mon avis, ça doit être celui qui a une guitare.

Les sportifs partagent avec les bagnards cette sympathie naissant des efforts inutiles accomplis en commun.

"L'armée Suisse, c'est utile pour la protection aérienne, tu peux pas critiquer ça." - Dit le mec qui fait son service dans l'infanterie.

Mars
Je regrette déjà le 29 février. C'est quand même un jour plus rare que la fin du monde, statistiquement.

Twitter c'est chouette pour voir les différents niveaux de hipsterisme face à un évènement : enthousiasme, blasé, se plaint des blasés, etc.

"Une île est née en Mer Rouge (…) elle fait 700m sur 500"
VITE ONC' PICSOU SORT L'HYDRAVION, IL FAUT QU'ON S'EN EMPARE AVANT GRIPSOU [référence]

Avril
En France, les mecs qui sont la "vraie gauche" c'est comme ce cathare disant : "l'ancien testament était fait par satan, christianophobe !" Et il traitait tous les autres chrétiens de christianophobes, parce qu'ils osaient lui parler de l'Ancien Testament, ces salopards.

"Le salon de la femme" en France, est-ce qu'il y a des automobiles nues allongées sur des femmes, du coup ?

Ils sont contre le Concordat en Alsace-Moselle (&Guyane) parce que ce serait un archaïsme qui va contre les principes de la loi de 1905. Il faudrait l'expliquer à l'Espagne qui en a conclu un en 1979, l'Autriche en 1962, la Croatie en 1993, l'Italie en 1984, Portugal en 1975, Slovaquie&Tchéquie en 2002, la Pologne en 1993 (ratifié en 98) et le Land de Hambourg (Allemagne) en 2005, par exemple. Bande d'attardés.

Juste pour dire que la France a tendance à considérer SA laïcité comme allant de soi, alors que dans les faits c'est une exception.

Personne veut de la faculté des Lettres. On risque pas la «marchandisation du savoir», tout simplement parce qu’on est pas rentable.

On devrait faire signer un formulaire aux philosophes :
Je ferai des livres (cochez 2 cases)
❏Hyper longs
❏En allemand
❏Incompréhensibles

Le conditionnel, cet allié si précieux lorsqu'il s'agit de dire de la merde sans conséquences.

Mai
J'aime tellement pas Hegel que j'ai inventé un mot : Hégueuler. C'est comme dégueuler mais en te vomissant toi-même, retourné comme un gant.

Si tu en viens à utiliser les mots "péripatéticien tautologique", tu sais que tu vas passer une assez mauvaise journée, dans le fond.

Dès que tu comprends absolument pas ce qu'un historien des religions essaie de faire dans son article t'es sûr qu'il bosse aux Etats-Unis.

Lévi-Strauss : "tout classement, par définition, est efficace et on doit donc y porter de l'intérêt." Connard, t'as pas vu ma chambre.

Le point-virgule, ce sortilège terrifiant que je convoque à chaque phrase en ayant peur d'être frappé par la foudre pour en avoir mésusé.

[non, rien d’intéressant entre deux]

Octobre
Je crois que les jouets My Little Pony étaient juste une pression sociale supplémentaire pour astreindre les filles à brosser leurs cheveux

La cruelle ironie de cuire les moules et autres coquillages dans les coquilles qui devaient les défendre contre la mort.

Louis XIV qui explique à ses gosses qu'une fourchette c'est dangereux. Le mec qui est entré en guerre contre la moitié de l'Europe.

EN DIRECT DE L'AÏD, DES MUSULMANS EN FEU ÉGORGENT DES BÉBÉS AGNEAUX EN BURQA SUR DES MINARETS À RÉACTION, C'EST LA FOLIE, À VOUS LES STUDIOS

Cette génération "athée", pourtant friande de mythes celtes, nordiques, égyptiens et grecs n'est peut-être qu'une résurgence romantique.

J'aime Halloween. Fin de mois. Frigo vide. Je fous un drap sur ma tête et vais toquer à genoux chez le voisin, me voilà couvert de glucose.

Novembre
TvTropes is the new motif-index.

Ma sœur : "En fait, les crayons c'est des Benjamin Button, ils commencent leurs vies grands et ils rapetissent." Je gh voilà.

La thermodynamique doit tellement à des mecs qui faisaient ça comme un hobby. Le plus connu, c'est Joule. Au civil, il était brasseur. Mais y'a aussi Mayer, médecin allemand. Rumford, accessoirement ministre de la guerre de Bavière. Black, médecin assez versatile. Aujourd'hui y'a moins de ces avancées par des amateurs. Remarque ce serait marrant, un mec qui trouve le Boson de Higgs chez lui, paf.

Poincaré parlait des atomes comme des "trous dans l'éther". Je trouve ça chou comme vision du monde.

BEN OUI PASKE TSAIS LA DEMOCRATIE C'EST CON PASKE LES GENS Y SONT CONS, ALORS LA DICTATURE CAY COOL MAI C MOI QUI DIRIGE HEIN

Décembre
Non l'élevage des animaux n'est pas un "génocide", un génocide viserait à les exterminer, pas à les multiplier de la façon la plus efficace.

"Le muon µ- est un lepton de 2e génération" Je suis sûr qu'il doit y avoir des Gen Wars chez les physiciens : "NAN MAIS LA GEN 1 ÜBER ALLES"
"T'façon dès la Gen 3, niveau hypérons, on se tape juste l'alphabet grec de ∆ à Ξ, moi de mon temps on avait des particules ORIGINALES"

Je suis certain qu'on peut faire un jeu passionnant type Pokémon avec les particules élémentaires fusionnant et se dissociant.

Si Call of Duty te change vraiment en tueur, je pense qu'on devrait se méfier de Civilization. J'ai joué 4h, j'ai envie d'envahir Fribourg.

2013

Janvier

On devrait bientôt atteindre la singularité où personne ne fait confiance aux médias mais tout le monde les blâme de corrompre les esprits.

Syndrome Enigma : on ne peut pas user d'une source d'info inédite si elle est la seule à pointer l'info, de peur de la faire démasquer.

La découverte du Boson de Higgs posait de multiples questions. "Combien de romans Dan Brown écrirait-il dessus" était la plus préoccupante.

Projet: Remettre la grosse barbe à la mode pour faire confondre aux futures générations le XXIe et le XIXe siècles à la faveur des chiffres romains.

Vivement qu'on puisse remplacer dans nos mails les "Bonjour", "veuillez agréer" et autres "bien à vous" par une simple balise <salutations>, remplacée automatiquement suivant les exigences de chacun.

Mon plan pour l’Église catholique :
1) Acheter les droits des œuvres de Tolkien.
2) En faire le 3ème testament.
3) conquérir le monde.
Je ne vois pas d'autres solutions.

Le simple fait que ce député demeuré parle du chat de Schrödinger pour qualifier le mariage gay montre que la physique quantique est malade. Pour les foules, c'est devenu une science gadget, exotisme à la demande : "Oh, des chats morts-vivants ! Des photons doués d'ubiquité !"
Une source de mythes étranges, absconse, peuplant les recoins matériels, trop ennuyeux, de monstres qui n'étaient que des contre-arguments.

Février 2013

En France, l'alternance République/Monarchie/Empire > Docteur Jekyll et Mister Hyde.

Certains druzes considèrent que tous les autres groupes musulmans finiront en enfer. Comme la plupart des autres groupes musulmans, en fait.

Je me demande si ça serait possible d'échanger de nom de famille avec son aimé quand on se marie, histoire qu'il y ait pas de jaloux.

Mars 2013

Combien de bioéthanol faut-il pour qu'une moissonneuse-batteuse entretienne un champ qui fasse assez de bioéthanol pour cultiver un champ ?

Reprendre le titre d'une œuvre qu'on a pas lu mais dont on imagine le contenu.

La distance suffi à rendre exotique une mythologie : il n'y a qu'à voir comment les Japonais usent de notre ésotérisme biblique en fictions. (Evangelion)
Sans doute justement parce que ces mythes sont libérés de leurs inférences sociales et des enjeux de pouvoir qui y sont/étaient associés.

Hier, conférence sur les préjugés avec un sociologue, une féministe, Luc Ferry et des rigolos. On aurait dit Twitter, mais avec Luc Ferry.

Aicha, faiblement, admet l'argument. Community c'est bien sa kryptonite : des bouts radioactifs de sa planète défunte.

#TrucAntiViolPourLesFilles
Un BatSignal portatif que tu peux en cas d'urgence braquer sur les cieux pour que Batman vienne te sauver.
Soyez un pokémon et apprenez la CT30, Téléport, ça permet de fuir les combats imprévus.
Inscrivez-vous pour une mission habitée pour Mars en 2018.
Portez cotte de mailles et deux couches de plaques. Chevauchez lance à la main jusqu'à destination sans ralentir.
Va au cœur de la pyramide de Chéops, puis soulève-la. Elle te fera un vêtement fort commode pour te dissimuler.

La tendance à faire s'affronter Captain Marvel et Superman montre peut-être le clash plus profond entre scientifique et magico-religieux.

Vu le nombre de livres "les secrets des francs-maçons", ça doit une sorte de bizutage déconneur pour nouveaux maçons d'en écrire un.

Beaucoup de prophètes, pas mal d'apôtres, mais combien de missionnaires, pour aller défricher chez les gentils ? Nous y avons renoncé.

"Culture judéo-chrétienne" pour parler de Pâques, ça la fout mal, je vous rappelle que la contribution des Juifs c'est d'avoir buté Jésus.
Felix culpa, en même temps, c'est vrai.

Avril 2013

Trajan, Hadrien, Antonin, Marc-Aurèle, quand tout à coup, Commode, fou qui se bat avec des gladiateurs.
Adoption 1 - 0 filiation biologique

Je suis étonné que tant "d'athées militants" désignent le pape par le nom qu'il s'est choisi plutôt que son nom civil, à la Louis Capet. C'est plus court, soit. Mais à refuser à quelqu'un le nom qu'il se choisit, on montre une grande quantité de mépris à peu de frais.

"Comment se représenter l'existence de ces spectres lumineux à contour d'homme qui ne boivent ni ne mangent, sans vieillards ni enfants(…)"

Drame : accuser un groupe assez restreint pour que mes lecteurs ne s'y reconnaissent pas mais assez large pour qu'ils y incluent leurs amis.

J'aime ceux qui promeuvent le libre marché mais disent qu'on devrait forcer les étudiants à devenir ingénieur plutôt qu'historien de l'art.

Mai 2013

Je réalise que si on admet que 30cm de parchemin équivalent à une page A4, les élèves de Poudlard sont des putains de pleurnicheurs.

Le drame d'osciller entre des poètes brimés, reconvertis en philosophes et des philosophes ratés, devenus poètes.

« Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir. » Jean-Paul Marat
Les peuples, c'est comme des pokémons.

Les gens qui disent que le Revenu de Base ne va pas favoriser l'oisiveté : stop. Son but même est de pouvoir se passer du travail et vivre.

En somme, je pense plus urgent de rémunérer justement le travail, qu'acheter la paix sociale avec le Revenu de Base.

Si pour vous c'est un miracle de payer les choses à un prix équitable, quel monde promettez-vous ?

Astuce : si vous combattez le "bidulisme" mais que vous n'en avez pas d'exemples sous la main, dénoncez toujours le "bidulisme rampant".

J'attends le moment où un complotiste friand d’ésotérisme butera une figure politique éminente parce que "c'était un reptilien".

Poudlard est en sécurité : on ne peut y transplaner. Hormis elfes de maison, phénix, portoloins, armoires à disparaître, ON EST EN SÉCURITÉ.
Dumbledore gèrerait un aéroport : "Ok, les flingues sont interdits. Mais vous pouvez garder vos couteaux, vos tasers et vos explosifs."

Antigone est une rebelle, oui, mais plutôt réactionnaire : c'est au nom des lois d’Hadès et des traditions funéraires immémoriales qu'elle s'oppose à Créon.

Il est remarquable que les tenants d'une astrologie empirique, se fassent discret maintenant que l'informatique a abattu leurs limitations.

Il faudrait refaire le motif-index sous forme de wiki à la TV Tropes, compiler tous les motifs mythiques, toutes les mythologies.

Corollaire 3 : Quand quelqu'un commence à débattre sur Twitter, il se sent obligé de préciser que Twitter n'est pas adapté au débat.

Juin 2013

Laïos tué par Oedipe, il foutait quoi à la croisée des chemins de nuit quand sa ville était à la merci du Sphinx ? J'entends, le Roi de Thèbes, avec pas de témoins, pas de gardes, de nuit, loin de sa ville, en période de crise, sérieux, c'est pas louche ?

"En France, il n'y a dans le féminisme que des généraux sans soldats." Madeleine Pelletier, octobre 1912.

On peut dire, suivant certains marxistes que le travail salarié est pire que l'esclavage, mais il faut admettre alors que l'abolition de ce dernier était une tragédie.

"Si j'ai levé la main contre l'orphelin,(...) Que mon épaule se détache de sa jointure, Que mon bras tombe et qu'il se brise." Job 31:21-22.

"Je suis devenu le frère des dragons et Le compagnon des hiboux. Ma peau noircit et tombe, Mes os brûlent et se dessèchent." Job 30:29-30.

Eris, au banquet des dieux, lança une pomme en or sur laquelle on lisait "check your privilege". Elle s'enfuit riante et la guerre commença.

Juillet 2013

Mon souci avec Captain Marvel renommé Shazam, c'est que du coup s'il gueule "Shazam !" on dirait un rappeur qui signe une de ses chansons.

Si votre vision de la théologie se résume à n'y rien comprendre, vous n'êtes pas vraiment athée, juste ignorant. Refuser sans comprendre.

"(...) Des filles habillées comme des garçons, des garçons coiffés comme des filles, tu vois le genre !" - Jean Valbert, Grand Jeu, 1951.
Gender et décadence

Quand les Américains disent "philosophie continentale" pour parler de l'Europe (sans UK) ils sont encore plus européano-centrés que nous. Genre l'Europe c'est LE CONTINENT, les seuls à avoir un continent, le reste c'est des îles qui voltigent autour.

"Humean, all too humean."

Août 2013

Ce journaliste qui se sent obligé de dire après tout résultat scientifique : «[film populaire] passe de la sci-fi au domaine du possible !»

J'aime r/philosophy en ce que les intervenants semblent différentes versions de moi, avec divers taux d'alcool et de caféine dans le sang.

"Les théories du complot viennent d'un complot pour discréditer la notion même de complot en le montrant comme le fait des tarés."

"95% des prix Nobel ont été attribués à des hommes, preuve de notre supériorité. Y'a eu Marie Curie, mais c'était y'a LONGTEMPS."

Les bijoux déposés au fond des tombes ne nous montrent-ils pas, plus que la croyance dans la vie après la mort, des problèmes d'héritage ? Genre "Bon ben bordel, puisque tout le monde veut le collier de silex de tata Grunt, ben personne l'aura".

Cette tendance à n'évoquer que les découvertes scientifiques qui pourraient figurer dans un épisode de Star Trek me gave au plus haut point.
"Téléportation quantique ! Matière noire ! Voyages interstellaires en déformant l'espace !" Mais début de vaccin contre la malaria ? On s’en fout.

"Le piratage c'est pas du vol !" La fraude à la carte bancaire c'est pas du vol non plus, remarque. Egorger des chatons non plus.

Est-ce que ça existe des libéraux qui défendent la royauté ? Genre le Roi possédait la France, la Révolution attente à sa propriété.

Un mot n'est pas désuet quand il est rare, il est désuet quand il est remplacé.

Septembre 2013
L'OuLiPo c'est un peu le Nuzlocke de la littérature.

Tiens, quand on dit "religion africaine" tout le monde passe en mode Tintin au Congo : totémisme/culte ancestral/possession. PRIMITIF QUOI. Mais en Histoire et Science des Religions, on pense automatiquement : Dieu créateur, suprême mais retiré du monde. Le culte vise plus ses hypostases : esprits, ancêtres. Pour beaucoup, l'idée d'un Dieu unique créateur c'est tellement élaboré et civilisé, oulah, non ça n'a pas sa place en Afrique, hein.

Quelques peuples concevant un Dieu suprême sont relativement connus, pourtant : Massais (Nkai), Zoulous (Unkulunkulu), Dogons (Amma).

Helvétie, terre magique où le chocolat coule à flot, les edelweiss et les chaudrons d'or poussent au pied des arcs-en-ciel.

Je trouve quand même dommage quand le "character development" devient l'étalon universel et absolu sous lequel juger tout contenu narratif. Parce qu'il y a des histoires passionnantes où les gentils sont gentils, les méchants méchants et on se passe de psychologie plus avant.

Et aussi parce que ces critiques se pencheraient sûrement sur ma vie avec le sourcil froncé et la conviction qu'elle a été bien mal écrite.

Le végétarisme grec antique ne peut pas être compris en dehors de la cuisine rituelle du sacrifice, moment important de cohésion sociale.
Renoncer à la viande(pythagorisme, orphisme) ou la manger crue (mystères
dyonisiaques) comportait dès lors une part de défi envers l'usage.
Ainsi on raconte de Diogène à la fois qu'il était quasiment végétarien, qu'il a mangé un poulpe cru et de la chair humaine, les deux attitudes étant semblablement rebelles.

Les théoriciens du complot, seule fandom qui incorpore toute fanfiction immédiatement dans son canon.

octobre 2013

"Uhtceare" - The period just before dawn, a time when the Anglo-Saxon imagination felt grief was particularly potent.

Si la magie n'est qu'une relation causale erronée, i.e. une définition négative, comment peut-on en faire une catégorie mentale universelle?

Est-ce à dire que toutes les cultures imaginent des modes d'action que nous disons ineffectifs ? La catégorie vient de nous, pas d'eux.

On est les seuls à avoir développé la pensée scientifique, ça ne suffit pas à faire de la non-scientifique un "universel".

"On se priverait de tout moyen de comprendre la pensée magique, si l'on prétendait la réduire à un moment ou à une étape de l'évolution techique et scientifique" Lévi-Strauss, la pensée sauvage, p.21

La santé, c'est oublier qu'on a un corps.

Entendu :
"Accuser le parti Républicain du shutdown, c'est comme accuser Pharaon des plaies d'Égypte.
– Mais non, Pharaon était sous contrôle mental."

"- Sauvée !
– Oui ! N'empêche que c'est encore moi qui a écopé. […]Même la faune de l'espace est misogyne."
Valérian, Bienvenue sur Alflolol

Le terme du jour : Parousieverzoegerung - la déception qui survient quand la fin du monde échoue à advenir quand on l'espérait.

C'est drôle parce que les néo-païens confrontés à la pénible mixité de l'antiquité reportent leurs fantasmes de pureté sur le néolithique.
"Les faits c'est trop relou, vite, calquons-nous sur une époque mythique située là où on a le moins de matériel à étudier."
Je crois que j'ai besoin de lire ces individus pour me rappeler que la pensée humaine peut vraiment aller n'importe où et s'y installer.

"Naruto : y'a un système de chakras en feuille caillou ciseaux et d'un seul coup y'en a un qui a un chakra puits NAAN PAS LE CHAKRA PUITS"

Novembre 2013

J'aime bien dans Supernatural, les mecs combattent des démons avec de l'eau bénite mais les problèmes théologiques arrivent que saison 4.
"Dean, le fait que cette eau sur laquelle on prononce des prières soit ontologiquement différente d'auparavant ne t'interpelle pas ?
- Nah."

Ces parents invoquant les pauvres pour faire finir leur assiette à leurs enfants devraient voir ce qui se jette à la soupe populaire. Et les multiples réticences des consommateurs. La pauvreté ne change pas forcément ton système digestif en broyeur à ordures.

Les tavernes nommées [animal + couleur] type "éléphant rose". Rien qu'à Lausanne : Lapin Vert, Bleu Lézard, Eléphant Blanc. Singe Vert à Lutry. C'est une sorte de rite baptismal, genre on prend la première hallucination induite par la surconsommation d'alcool et pouf, on a un nom ?
"- Roger, calme-toi sur la bière, c'est ta dixième.
— OHLALA LES GARS, ATTENTION AU BABOUIN POURPRE AAAAAAAAAH
— Hé mais c'est un super nom."

Qu'une thèse passe de descriptive à prescriptive, pouf, la terre s'entrouvre, du fer rougi de lave engloutit toute nature et c'est pas bien.

Arnold Bonaparte Coca-Cola Docile Eh Farandole Gondole Hilarité Ici Jablonovo Kohiinor Limonade Moto Noël Oporto... WE DIDN'T START THE FIRE

La plupart des choses gagnent en beauté avec la distance. D'une certaine façon, tant mieux : on peut se faire rêver les uns les autres.

Décembre
Blague : un calendrier de l'avent version ramadan, avec une datte dans chaque case.

Autocollant : "L'avenir appartient à ceux qui t'ordonnent de te lever tôt."

"Noël est païen" à classer dans les explications beaucoup trop simples juste à côté de "Les sorcières se masturbaient à la belladone".

C'était donc l'après-midi où en sueur je croisais 95% de mes exs et feignais de ne les avoir pas vus par manque de temps et de cœur.

Je note les gens qui se plaignent que Noël c'est une fête qui nous force à acheter et ne leur offre plus rien pour leur anniversaire.

"En cas d'usage prescriptif, rincez abondamment les yeux et contactez votre médecin."

Utiliser du sucre candi comme monnaie dans un jeu scout aide bel et bien à contrer l'inflation, puisque les gars le bouffent.

Les jeunes d'aujourd'hui deviennent des vieux cons beaucoup trop vite. Dans le temps, on ne se plaignait pas si rapidement de ses puînés !

Ma sœur et moi avons constaté notre infériorité dans l'agonistique charitable de cette année et fomentons revanche pour dans deux solstices.

Idée : un anti-Noël au solstice d'été. Tous viennent avec des cadeaux et au lieu de les donner, on doit décider à qui on va les prendre.



2014

Janvier
Les portiques de détection de métal dans les musées, pour éviter que l'Egypte fasse passer des pieds-de-biche pour récupérer ses statues en scred.

Février
Et par pitié, arrêtez de faire comme si des lois passées à un tiers de pourcent des voix étaient des manifestes civilisationnels.

Au bout d'un moment, inventer des qualificatifs composés à rallonges, en -o et en -iste ça discrédite plus l'auteur que ceux qu'il vise.

(Mais bien sûr, c'est un propos typique de trotsko-islamo-démago-socialiste me direz-vous.)

Les excuses qui marchent à tous les coups.
1. C'est pour le taf.
2. Urgence familiale.
3. Service militaire.
Travail, famille, patrie, quoi

"l'hindouisme et le bouddhisme c'est plus des philosophies" = "je ne suis pas en contact avec ces cultures alors je peux fantasmer dessus"

"Ces musiques pop utilisent toujours les mêmes accords" = "Ces romanciers populaire utilisent toujours les mêmes mots"

Mars

Toutes mes introductions : Est-ce que [grande question controversée] ?
Toutes mes conclusions : Oui Non Peut-être Un peu Je sais pas

Dès que tu te révoltes quelque part, les Américains et les Russes parlent de faire tout péter mais la Guerre Froide est finie, sinon.

Dans 100 ans, les historiens hypes diront que la Guerre Froide s'est finie en 2056.

Lu sur une 4ème de couverture : "This autobiography, left unfinished at his death […]"

Fait : Des hommes ont façonné des visages à partir de la date X. Conclusion logique : CAY RELIGIEUX
Dès que des hommes font quoi que ce soit de plus que des huttes en excréments on y voit une conscience "religieuse" aiguisée.

Les cahiers noirs ne changent rien.
Qui est suffisamment calé en Heidegger pour s'attaquer à ça n'a probablement pas les moyens d'abandonner sa philo par après si trop colère.

A l'inverse, si t'y connais rien, tu n'en tireras rien. Renouveler les textes change rarement la philosophie.

Je lis ASOIAF, empli de dragons, zombies et luttes de pouvoir ; mon aimée joue à Skyrim, empli de dragons, zombies et luttes de pouvoir.
Variété de la fantasy

Pendant ce temps, le lobby du pétrole s'acharne sur de pauvres chercheurs indépendants, à deux doigts de découvrir le mouvement perpétuel.

Les fans de science de foire qui veulent juste des images multicolores du cosmos et parler du multivers à l'apéro sont une putain de plaie.

J'aimerais bien que l'analyse politique courante aille plus loin que "tous des pourris", mais tristesse.est de constater sa vérifiabilité répétée.

St-Valentin ? "COMMERCIAL CA DEVRAIT ETRE TOUTE L'ANNÉE" Noël ? "COMMERCIAL CA DEVRAIT ETRE TOUTE L'ANNEE" 8 mars ? "MISOGYNE CA DEVRAIT ETRE etc.
Par contre, le 1er décembre, pour les capotes gratuites, y'a personne pour beugler que la lutte contre le SIDA devrait être toute l'année.

Pour tout dire si j'aime Noël c'est parce que y'a des connaissances, pas intimes, à qui c'est étrange d'offrir des présents en temps normal et que je ne me rappelle pas forcément leur anniversaire.

L'article lance des balles dans tous les sens, mais il me semble marquer quelques points. Peut-être dans d'autres matchs.

Les gens s'éclatent encore à dénigrer les vieux sites des 90s à police moche et arrière-plan trop chargé. Bonus si Comic Sans MS. En attendant, les meilleures infos sur la forge que je trouve viennent de ces usines à gaz hideuses en .free.fr ou des forums ringards. C'est quoi la version 2014 ? Men at Arms qui fabrique une Mastersword et coupe une pastèque avec sur Buzzfeed ? Non merci.

Il se moquait des religieux pendus aux lèvres des prêtres, mais qu'une blouse blanche annonce qu'on a trouvé le Boson de Higgs, il jubile.

Tout le monde a l'air persuadé que Banksy est blanc, probablement parce qu'il s'est pas encore fait arrêter pour avoir tagué partout.

Chaque jour, sur le web, des prescriptivistes s'acharnent à prouver le théorème de Clemenceau à savoir 40 trous du cul = 1 Académie Française

Maintenant qu'on est d'accord qu'il vaut mieux des persos féminins biens écrits plutôt que balèzes, je veux bien un guide de bien-écritude.

Activité indépendance et centralité narrative d'un perso se calculent et se définissent facilement. Par contre "BIEN ÉCRIT" malin qui saura.

Je suis sûr qu'on peut créer un indicateur du taux d'entre-soi d'une communauté se basant sur le nombre d'acronymes utilisés par eux seuls.

La théologie c'est comme Pokémon, la plupart des gens se sont arrêtés à la Génération 1, et les autres tu sais pas a priori laquelle ils préfèrent.

Dans le 7e "runos" du Kalevala, Väinämöinen est repêché par un aigle qui lui devait une faveur. Au moins, on sait où Tolkien a chopé l'idée.

Je déteste l'auto-satisfaction des écrivains en mode "haha mais écrire des femmes c'est facile parce que les femmes sont des gens".

C'est souvent juste une manière détournée pour eux de dire "De toute façon j'écris tellement bien que mon écriture pose pas problème."

Maintenant qu'on critique les FEMMES FORTES TM c'est cool, on peut défausser des persos féminins qui ont même pas de défauts apparents.

Si t'adresses un problème global et que tu cites des noms, ça focalise l'attention sur quelques cas. Si tu n'en cites pas, on t'en demande.

"Admittedly, it's a good point, BUT talking about it is harmful.
- It's a big 'but'.
- I like big buts and I cannot lie."

Je recommence à bloguer spontanément, me mettre au clavier et finir un article. C'est satisfaisant. Twitter m'avait ôté cette habitude. Je casais l'idée nouvelle dans deux maximes et je n'y pensais plus. En terme de temps c'est bénéfique. Twitter est une soupape. On sème des aphorismes, et le besoin d'écrire s'en va, dans la soupape. Et sans pression, plus de besoin de faire plus, plus ordonné.

Généralement, quand Twitter soulève un lièvre, je trouve les réactions et contre-réactions plus intéressantes que le lièvre lui-même.

Le normcore communique assez clairement qu'encore deux tranches thèse-antithèse-synthèse de snobisme et je suis à la mode sans rien faire.

Entre ceux qui blâment l'Occident de vouloir intervenir en Syrie et ceux qui le blâment de ne PAS intervenir, j'ai un peu de peine, j'avoue.


[…]