Blog Archive

mercredi 20 juillet 2011

Calvin&Hobbes, le fanart.

Voilà, un petit fanart à - probablement - une des meilleures BDs du monde, sinon la meilleure...
Probablement en 4 volets, ces images sont supposées être des panoramas, à savoir que la moitié supérieure de l'hiver est censée aller à la gauche de la moitié inférieure pour former une image tout en longueur.
De même pour l'été mais dans l'autre sens. Je les assemblerai lorsque j'aurai sous la main un ordi suffisamment complaisant, le mien plante comme... comme... Comme un PC, tiens, ce qui me surprend de la part d'un Mac tout ce qu'il y a de plus civilisé.
A suivre, donc.
Hiver
Été

2 commentaires:

  1. Diantre! Ventre saint gris! Mille millions de mille sabords! Et j'en passe... Je ne découvre qu'aujourd'hui la mine d'or Laysiène sur la toile! Ce fameux coup de stylo bille noir qui fait ta marque de fabrique et que je guette aux coins des tables, rondes d'ailleurs, de la cafét de l'anthropole.

    Je disais donc, ce coup de stylo qui a illustré les plus grands délires de ces deux dernières années, ce même stylo qui immortalisa une classe de timbrés dans The Yerabook of the Cité, celui-ci même m'apporte aujourd'hui quelques planches illustrant mon comics favoris. Et bien je ne sais que dire de plus que Merci et Bravo. Bravo parce que malgré la fausse simplicité des traits de Bill Watterson, tu as réussi à capturer des positions, des expressions, propres à la BD de base. Quant au reste tout y est, l'émotion n'est pas la même mais elle y est quand même. Et Merci parce que le message est fidèle à l'esprit de Calvin & Hobbes, farniente au soleil et délire de bonhomme de neige. J'attend avec impatience la page avec Mrs Mormwood.

    Je finirais en citant mon maître spirituel:

    "J'ai renoncé aux devoirs. Ils sont mauvais pour l'amour-propre. Au lieu d'essayer d'apprendre, je préfère m'aimer tel que je suis."

    Calvin- Complètement surbooké!

    Aless

    RépondreSupprimer
  2. Merci ^^
    Ca devrait venir dans pas trop longtemps..

    RépondreSupprimer

"As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?
Ce que tu veux m'apprendre, est-ce quelque chose de bien ?
Est-il utile que tu m'apprennes cela ?
Dans le cas contraire, pourquoi tiendrais-tu à me le dire ?"
- une poétesse victorienne moraliste, à peu près.