Blog Archive

mercredi 30 novembre 2011

One Minute Physics dit de la grosse merde, un peu.

Je sais que tout le monde a déjà eu l'occasion de défouler son petit caca dans les commentaires Youtube, mais comme dit  le proverbe : "pinailleur comme des commentaires de Youtube."
Donc faisons fi du monceau incalculable de merdier d'incompréhension qui gît sous cette vidéo, figé comme de la graisse dans une terrine de foie gras, et laissons ces gens doctorants en physique, ou simple abruti de passage qui n'a vu que cette vidéo débattre sans rime ni raison et faisons plutôt une petite BD, à la suite du propos de mon professeur. En vérité il ne s'agit pas vraiment de ses propos, en milieu de semestre, peu après la sortie de la vidéo, il l'a projetée en cours et attendu nos commentaires en apportant çà ou là une information, une nuance.
Dit comme ça ça fait clairement lèche-cul.


(La vidéo juste en dessous.)











Bon, d'accord, je dis aussi un peu de la merde, genre le rapport longueur d'onde/énergie, c'est un peu n'importe quoi comme j'aborde ce machin sous le coupe, mais la refraction n'était pas vraiment le sujet en jeu. De même Paul Klee, quand il parle "d'au-delà" c'est manifestement plus dans le sens d'idées platoniciennes qui viendraient s'ajouter au monde purement matériel que dans le sens de paradis, d'enfer, de Nirvana ou autre conception supra-mondaine (quoique je n'aille pas dire qu'il n'y a pas de ça).

Donc voilà, aidez-moi à pourfendre la mauvaise science en propageant cette BD comme un virus informatique, ou bien traduisez la en anglais et envoyez là au déficient auteur de la vidéo, ou alors pinaillez sur ce que je dis et envahissez mes commentaires en m'insultant, ça aussi ça peut le faire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?
Ce que tu veux m'apprendre, est-ce quelque chose de bien ?
Est-il utile que tu m'apprennes cela ?
Dans le cas contraire, pourquoi tiendrais-tu à me le dire ?"
- une poétesse victorienne moraliste, à peu près.