Blog Archive

mercredi 23 mai 2012

Le Halal

 Discussion avec un type sur Google+ suite à un gros débat quant au 22 avril en France et au résultat de Marine le Pen. Je faisais remarquer que tout le monde s'en foutait du halal. Le mec :
"ta réaction est je pense la raison de la progression du FN en France, parce que tu considères toi que les sujets que j'ai évoqué ne sont pas des sujets dignes de l'être, ceux qui l'évoquent ont tort, mais le fait est, que tu le veuilles ou non, que pas loin de 20% des français (dont je ne fais pas partie), ont choisis de voter pour un parti qui parlent beaucoup de ses problématiques là !"
Moi :
Ce que tu dis c'est que les gens qui trouvent ces sujets stupides - comme toi, apparemment - sont responsables de ceux qui les considèrent comme importants. On a donc le choix entre s'y intéresser corps et âme et en faire le centre du débat… Et être accusés d'avoir causé le débat par notre dédain ? Je trouve ça injuste, j'avoue.
Je considère que ces sujets ne sont pas dignes d'être évoqués parce que - notamment - la viande halal reste de la viande. Dire "C'est un sujet important" n'en fait pas un sujet important. Qu'on vote pour le FN non plus. Ca montre que les gens s'en préoccupent, certes, le fait qu'on en discute le prouve tout aussi bien. Le font-ils à raison ? C'est là que je dis non.
Les "laïcistes" sont contre ce qui ressemble à de la religion ? Hum. S'ils récusent toute forme de transcendance, et fuient toute sorte de religion, quelle différence entre la viande halal et l'autre ? Dans une optique areligieuse, justement – et sans transcendance – ce n'est que de la viande. Elle ne garde a priori pas mémoire des prières invoquées sur elle ou du mode de mise à mort de l'animal.
Les "fanas des bêtes" devraient condamner toute forme de viande pas seulement la viande halal.
Son message continuait :
 "et d'autres estiment que les règles du vivre ensemble français ont déjà été suffisamment mis à mal par l'islamisme et qu'il faut y mettre un coup d'arrêt,..."
Ma réponse : 
Y mettre un coup d'arrêt ?…En légiférant sur de la viande, donc. Hum. Ça va clairement mettre un gros coup au communautarisme.
C'est un peu comme les minarets en Suisse, remarquez. On en fait le symbole de l'islamisme radical, on l'interdit et on fait comme si on avait tout résolu. Alors que c'est de la viande ! L'interdire ou la réglementer ne va pas démontrer aux islamistes radicaux qu'ils ont tort ! Ça ne va raisonner personne ! Ça n'a aucun effet sur cet islam radical qu'on voudrait combattre - à raison - mais on ne le fera pas en faisant un procès à des steaks.

Si tu veux me prouver qu'on devrait jeter la viande halal plutôt que de la recycler et autres problèmes nationaux soulevés lors de ces joutes oratoires nationales sur le halal, je t'écoute, par contre.
Étonnamment personne ne trouva moyen de justifier ce gaspillage. Je conclus donc :
Je ne découvre aucun argument intelligent sur ce débat de la viande halal, donc je doute que je doive m'escrimer – comme je le fais maintenant. Ô contradiction. – à l'expliquer, uniquement parce que beaucoup s'en préoccupent.


En fait au final j'ai évoqué le sujet.
Donc je me suis contredit.
Oups.
Mais ça fait du bien, parfois.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?
Ce que tu veux m'apprendre, est-ce quelque chose de bien ?
Est-il utile que tu m'apprennes cela ?
Dans le cas contraire, pourquoi tiendrais-tu à me le dire ?"
- une poétesse victorienne moraliste, à peu près.