Blog Archive

jeudi 4 octobre 2012

Stochocratie (ou Klérostocratie)

Pendant ce temps, la Fédération des Associations d'Etudiants de Lausanne (FAE) a remplacé les traditionnelles élections de délégués par vote informatique complétement opaque par des tirages au sort. (lien)
On admet donc d'une seule traite 
1) que tout le monde s'en fout complétement et de toute façon ne votait pas pour un truc sans pouvoir.
2) que c'est un travail tellement bureaucratisé et automatique, avec une si petite marge d'action qu'il n'est nul besoin de présenter un programme (comme les jeunes conservateurs ou je sais plus comment ils s'appelaient qui voulaient introduire des lobbyistes au sein du conseil de l'université et construire des logements étudiant. Des lobbyistes, bon, on peut sûrement en trouver encore, mais des logements étudiants, j'en vois pas tant) et qu'on a simplement besoin d'un cul pour chauffer une chaise.
3) que de toutes façons on en avait rien à foutre de votre avis :
Avec le tirage au sort, nous espérons que notre Assemblée représentera plus fidèlement tout-e-s les étudiant-e-s.

Autrement dit "plutôt que vous demander votre avis, on va tirer un connard au sort et lui filer le poste, vous serez mieux représentés ainsi, hahaha."

Mais bon.
Ils ne sont pas les seuls à penser que le hasard fait bien les choses et qu'il vaut mieux tirer au pif, plutôt que tenir compte de votre avis, comme ça le mécontentement général se dissout dans l'arbitraire du mélange et du hasard, les politiciens n'ont même plus l'excuse d'avoir été choisis par le peuple, l'univers entier est responsable de leurs travers et de leur éléction.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?
Ce que tu veux m'apprendre, est-ce quelque chose de bien ?
Est-il utile que tu m'apprennes cela ?
Dans le cas contraire, pourquoi tiendrais-tu à me le dire ?"
- une poétesse victorienne moraliste, à peu près.