Blog Archive

dimanche 2 mars 2014

Le Canard Et Les Images En Trop

 


Martial Leiter m'avait dit un jour où il était venu exposer au Gymnase de la Cité à Lausanne que le Dessin de Presse, aujourd’hui, c’était majoritairement de la BD. Il n’y aurait plus, selon lui, de réelle place pour des illustrations pures, sans texte, dans la presse Suisse, alors qu’il y a vingt ans, un quotidien suisse-allemand pouvait lui laisser cinq colonnes pour un beau dessin noir/blanc.

Si sa définition de «bande dessinée» était biaisée, i.e. «un dessin avec des bulles de texte», il me semble qu’il a raison : le dessin de presse aujourd’hui est rarement muet. Il ne se contente plus d’être un dessin.

Prenons le Canard Enchaîné du 8 janvier dernier.

Première page.

Une skieuse à terre, le pototin dodu, est bordée de deux skieurs. Le titre annonce «plus de peur que de mal» et le skieur central dit «Heureusement que vous aviez un casque, madame Merkel».

Titre : «Hollande : social-démocrate ou social-libéral ?». Sur une télévision Hollande apparaît, drapeaux européen et français dans son dos, proclamant, «J’ai changé» devant Sarkozy, trépignant sur son canapé, et disant «Ah ! Non ! Ca, c’est moi !»

Titre : «Cazeneuve : ‘Pas de changement de cap !’» ledit Cazeneuve est dessiné les mains jointes, disant «On va essayer de dévier un peu avant le mur !»

Pour l’heure, le dessin est anecdotique. Il n’apporte rien. Toutes ces blagues sont verbales.




Deuxième page, je passe sur les illustrations d’Escaro pour la Mare aux Canards, elles sont relativement complexes et justifiées. Notons-en une de Lefred-Thouron

Hollande change de cap et de discours
Hollande : Nous devons dépenser moins pour gagner plus !
Ayrault : Ca, c’est bon, ça…

Le dessin ? Hollande devant Ayrault.

Voilà.

Hilarant.




Et une de Pétillon

Serge Dassault a la solution

— Les 39 heures payées 35 !, claironne Dassault.

— Et les électeurs payés combien ?, dit un type vêtu d’un pull à capuche.

Et ils sont justes dessinés comme ça, avec 4 traits en arrière plan pour figurer des immeubles.




Page 3

Dieudonné montre des photos de chien, maison, bocal de poisson, coffre-fort, voitures, disant «Ca, c’est à ma mère, çA, à ma compagne, ça, c’est à mon ex, ça, c’est à mon fils. Eh ouais, les juifs m’ont tout pris !»

«2014 : Sarko se chiraquise». Sarko devant un miroir disant «Putain !.. Encore trois ans !

«Durcissement du conflit à la SNCM. «Vous organisez le blocu de la corse ? — Non, du continent !» Des gens dessinés, bateaux en arrière-plan.

«Nathalie Kosciuzko-Morizet à la rencontre des plus démunis» Ladite tend une main à un clochard. Il dit «SDF», ce à quoi elle répond «NKM».




Page 4

«Ah, une grande saga du BTP avec Depardieu dans mon rôle, ça je finance.» Machin qui parle à truc avec Depardieu, casque Bouygues sur la tête, dessiné dans un bulle nuageuse en arrière-plan.

«Pendant les inondations, les destructions de portiques continuent» Des types à bonnets armés de marteaux sont sur une barque et voient le bout d’un portique écotaxe dépasser de l’eau, disant «en voilà un». Mention redondant.

«Galette des rois : les dessous de la table d’Ayrault» Hollande tend un couteau disant «Allez ! On va tirer les rois !» tandis qu’attendent derrière lui Taubira, Valls, Montebourg et un chauve dont je me souviens ni du nom ni de la fonction. Ayrault s’enfuit en portant la table qui soutient la galette des rois, disant «Tant qu’on ne vire pas les premiers ministres…» Au moins l’image sert à quelque chose.

Un vautour perché sur une enseigne «banque», un billet dans la bouche. 1 point.

«Eric Besson de retour pour les municipales» Une femme demande audit Eric «sous quelle étiquette vous présenterez vous ? — Je me laisse encore un peu de temps pour décider.




p. 5

«Nouvelle demande de levée d’immunité pour Serge Dassault» Portrait de Dassault «La philantropie est devenue un crime». Euh. Haha ?

«Balkany fait la tournée des voeux» Ledit donne des chocolats à un banc de vieilles femmes édentées qui tendent la langue, disant « pas de carte d’électeur, pas de chocolat !» Au moins l’image apporte une teinte comique.

«A chacun ses bonnes résolutions pour 2014». Sarkozy se rasant : «Ne pas me croire en 2017 !».

«NKM ferme sur ses promesses de campagnes» Face à un SDF, cigarette à la main, on la voit dire «C’est sur ! Jusqu’aux municipales je m’habille au monop’».

Des cochons sur leurs pattes arrière, mais bon c’est Wozniak, il fait souvent des dessins muets, et ça illustre un article, donc c’est pas une illustration indépendante.

Illustration d’article de nouveau intitulée «quand un facteur s’envole». Deux croquemorts sortent un cercueil de l’encadrure d’une porte, l’amenant vers un corbillard coffre ouvert. Au premier plan, une boîte au lettres, marquée «Levées 8h30 13h40 16h45 / Dernière levée 16h45» Techniquement c’est du texte, mais il est inclus dans l’image, comme le «banque» sur l’enseigne du vautour susdit, mais surtout, l’image apporte tout : c’est le parallèle entre la levée du courrier et le cercueil emporté qui fait fonctionner cette image. Thx Cabu





p.6

Pour illustrer une critique de Philomena une vieille femme sur une vague, un landeau sur le dos (Wozniak strikes again).

«Le pape François est-il de gauche ?», Au milieu d’une foule François dans la papamobile enserre une femme du public. Les deux conducteurs discutent : «Le pape François ? blanc à l’extérieur, rouge à l’intérieur !»

«Inondations chez les bonnets rouges». Un breton à bonnet rouge est debout sur un portique écotaxe. De l’eau, un compète lui crie «vendu !», préférant rester humide que toucher au portique honni. C’est drôle et l’image est utile.




Ensuite, j’ai perdu mon Canard Enchaîné, je crois que j'ai utilisé pour démarrer un feu, je doute que le Canard m'en tînt grief.
Mais vous voyez l’idée.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

"As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?
Ce que tu veux m'apprendre, est-ce quelque chose de bien ?
Est-il utile que tu m'apprennes cela ?
Dans le cas contraire, pourquoi tiendrais-tu à me le dire ?"
- une poétesse victorienne moraliste, à peu près.